Expression des groupes

Textes de la rubrique « Expression libre » du dernier numéro de St-Barth info.

St-Barth Naturellement

La crise énergétique sans précédent nous impacte tous et nous contraint à accélérer nos économies d’énergie.
Certains investissements ont déjà permis de lancer cette démarche de sobriété. Récemment, l’école maternelle Jules Ferry a été rénovée avec à la clef 78% d’économies d’énergie gagnées grâce à une isolation complète et un changement de la chaudière pour passer au bois. Le complexe de la Cressonnière est un autre projet en cours qui à terme nous fera économiser plus de 80% d’énergie.
Par ailleurs nous allons dès l’année prochaine passer en domotique nos bâtiments afin de nous doter d’outils de contrôle de nos fluides, ce qui qui nous permettra de mieux piloter et surveiller les zones de chauffage. De plus, plusieurs audits sur l’ensemble de nos bâtiments sont à l’étude pour déterminer lesquels sont prioritaires en termes d’isolation.
Malheureusement les conséquences de la crise sont déjà perceptibles et nous devons trouver des solutions sur le court terme. En effet, outre les risques de coupure qui sont annoncés par l’État, c’est déjà un impact financier important auquel nous devons faire face suite à la hausse des prix de l’énergie. Les prix pourraient augmenter entre 4 à 8 fois plus que ceux de l’année dernière. L’impact financier pour la commune se mesurerait à plusieurs centaines de milliers d’euros par an. À ce stade, l’État n’a annoncé aucun bouclier énergétique pour les collectivités. Par conséquent, afin de limiter au maximum cet impact, nous avons dû faire des choix difficiles pour faire des économies tout en essayant de préserver au mieux les services publics de notre commune. Cela passera, entre autres, par une baisse significative des températures dans nos complexes sportifs ainsi qu’une baisse de la température de notre centre aquatique.
Nous sommes conscients de l’impact auprès des usagers, surtout pour certaines associations qui peuvent se retrouver dans un environnement froid au regard de leur activité. Toutefois ces choix sont nécessaires et nous avons préféré cette solution à celle de fermer les complexes qui pénaliserait les associations, déjà bien touchées par la précédente crise du COVID.
Comme toujours, ensemble nous sortirons plus fort de cette crise, et c’est au nom du groupe majoritaire que je vous présente nos meilleurs voeux pour 2023.
Daniel Vicente, adjoint à la citoyenneté, au sport et au numérique

Être Heureux 2020

“2 milliard d'impôts nouveaux ! J'appelle plus ça du budget, j’appelle ça de l’attaque à main armée ! ” Belmondo, La chasse à l’homme, 1964.
La fin de l’année est synonyme pour beaucoup de familles, de fête, de cadeaux… et pour la commune, de vote du budget. Actions sociales, culture, sport, éducation, entretien des routes, écologie, sécurité… Il nous faut choisir ce qui est prioritaire, dû à des  moyens limités, malgré un niveau d’imposition élevé. Mais alors, où va votre argent ?
Cette année, il va partir en “fumée” car l’augmentation de l’énergie fait bondir la facture de gaz de 250 000 euros à… 1 000 000 d’euros ! Bien sûr, il serait facile de critiquer les choix du passé, de pointer les manques d’investissements en isolation des bâtiments, les systèmes de chauffages alternatifs, etc., lorsque les taux d’emprunts étaient faibles. Mais il nous semble plus heureux de regarder devant nous et de lister 3 des investissements rentables à faire dès maintenant :
1) Développer un réseau de chaleur sur le quartier de la Venaiserie. Sous réserve de ressources géologiques, la géothermie profonde (1km) pourrait chauffer la piscine (30% de la facture de gaz communale), le complexe de la Venaiserie, le collège et une partie du quartier.
2) Remplacer les préfabriqués, énergivores, vétustes, voire dangereux, utilisés pour l’athlétisme, la sculpture et la danse.
3) Isoler les bâtiments communaux en commençant par les groupes scolaires (subventions attractives).
Sur ce dernier point, nous espérons que la majorité engagera la seconde partie de l’école Jules Ferry (école primaire), même avec un niveau de subventionnement incertain à ce jour.
Anecdote : Il y a 60 ans, le 17 novembre 1962, le conseil municipal votait un crédit de 29010,25 nouveaux Francs, pour la deuxième tranche de l’école de la Lignerie. Faut-il y voir un signe pour engager la deuxième tranche de l’école Jules Ferry ?
Et vous, quelles sont vos priorités ? eh2020@ville-stbarth.fr
Nous vous souhaitons de très heureuses fêtes de fin d'année.
Ivain BIGNONET, Nathalie HERSANT, Marie-Thérèse BURR et Laurent DANIEL - Équipe EH2020

St Barth Avenir

Une nouvelle année vient de s’achever et le temps est venu de souhaiter à chaque Bartholoméenne et Bartholoméen une belle et heureuse année 2023.
Nous voici bientôt à mi-chemin de l’action des élus municipaux qui a déjà dû faire face à deux crises majeures : la crise sanitaire et maintenant celle liée à l’énergie.
Nous avions déjà exprimé notre inquiétude sur les hausses des tarifs de l’énergie dès le début de l’année 2022 sans que cela ne soit pris très sérieux. Mais bon c’est le jeu de la démocratie…
Cette crise étant loin d’être terminée, nous n’avons pas l’impression que le sujet « inflation » soit considéré à son juste niveau et intégré au cœur des préoccupations de l’action municipale. La guerre des clans et des égos qui entache sensiblement le  fonctionnement du conseil municipal et de certaines instances municipales nous inquiète car pendant ce temps, nous considérons que l’intérêt des Bartholoméens n’est pas pris en compte. Certains sujets mobilisent des temps de paroles significatifs alors qu’ils ne concernent pas entièrement la commune. Une bonne politique implique des débats riches et d’un bon niveau. Ce n’est pas ce que nous pouvons observer à l’heure actuelle.
Souhaitons que la situation puisse évoluer et n’hésitez pas à nous faire part de vos observations ! Nous lutterons contre les effets d’annonce et d’affichage qui desservent notre chère commune, son attractivité et son bel avenir.
Richard PAPIN et Stéphane VRILLON
r.papin@ville-stbarth.fr ou s.vrillon@ville-stbarth.fr