Expression des groupes

Textes de la rubrique « Expression libre » du dernier numéro de St-Barth info.

St-Barth avec vous

L’année 2018 a vu se poursuivre cette prise de conscience, de plus en plus forte, de l’importance de prendre soin de notre belle planète. Les revendications de fin d’année, malheureusement accompagnées de comportements inacceptables, ont remis au second plan la cause environnementale. Elles ont également témoigné de la fracture qui mine notre société.

Pourtant, je suis persuadé que le respect de l’environnement constitue l’un des remèdes  pour solutionner ces nombreux maux dont nous souffrons.

La commune, à son niveau, essaie d’apporter sa pierre à l’édifice. Le remplacement progressif des lampes halogènes par des éclairages LED permet des économies d’énergie.

La suppression de l’emploi des produits phytosanitaires, la fauche tardive, l’opération "Une naissance - Un arbre", mais aussi l’acquisition de cheptels de chèvres et de moutons, sont autant d’actions pour réintroduire la nature en ville. Pour le dernier exemple cité, il contribue également à créer du lien social en permettant des rencontres autour des enclos.

En projet pour 2019, la création de jardins partagés sur la commune. Là encore, l’objectif est double, voire triple. Pour les personnes intéressées, ces jardins seront l’occasion de travailler la terre, de  partager des connaissances, de créer du lien social et d’apprendre ou de ré-apprendre le vivre ensemble. Tels sont les objectifs que la commission "jardins partagés "s’est fixés.

En ce début d’année 2019, comme de coutume, et au nom du groupe majoritaire, je vous présente nos meilleurs voeux pour 2019. J’émets le souhait que nous retrouvions l’envie de protéger l’environnement et de profiter, simplement, de moments de partage souvent très enrichissants.

Stéphane Lefebvre, conseiller délégué au développement durable et aux travaux

St-Barthélemy Réussir Ensemble 2014

2018 /2019

En 2018 notre commune a commémoré les 100 ans de l’armistice de la Grande Guerre, avec entre autre une superbe exposition et un émouvant spectacle d’enfants. Un grand MERCI aux acteurs de la société civile sans qui rien n’aurait été possible. Nous en profitons pour saluer toutes les associations qui proposent des manifestations, des rassemblements, des lieux de rencontres, de lutte contre l’isolement la précarité et la différence.

En 2018, nous avons craint pour le projet de la petite gare et ses dépenses pharaoniques avancées. La raison (poussée peut être par la peur d’une contestation de masse des deux oppositions et d’une partie des habitants) fait prendre le temps de la réflexion.

En 2018, la voie verte va être inaugurée ! Ce projet porté par ALM voit enfin le jour. Que pensez-vous d’une inauguration festive en vélo?

En 2019, la question du développement de l’activité de l’entreprise FERS (filiale de BRANGEON) restera d’actualité. Une fois de plus nous vous incitons à déposer vos remarques lors de l’enquête publique.

En 2019, attention aux modifications du PLUI, le président d’ALM a annoncé le besoin de libérer de grands espaces pour permettre à des entreprises de s’implanter, Saint-Barthélemy doit être force de proposition pour donner priorité à la réhabilitation des friches existantes.

Pour 2019, quels sont les projets ? Lors du Budget Primitif nous serons attentifs à ce que les projets ne soient pas démagogiques pour au candidat déjà déclaré et nous aimerions enfin une programmation pluriannuelle.

Dans tous les cas, nous espérons que  l’année 2019 soit agréable pour les habitants de notre commune. Nous souhaitons à tous une très bonne année !

Isabelle Raimbault, Nathalie Hersant, Laurent Daniel, Didier Dohin, Bernard Blin

St-Barth Dynamique

POUR UNE ÉCOLOGIE POSITIVE

Les élus de la liste St Barth Ensemble, vous souhaitent une bonne année 2019. Que cette année soit l’occasion de prendre de fortes résolutions individuelles et collectives, pour mettre en œuvre un monde plus harmonieux avec le vivant. En cette période de transition énergétique nous devons opérer des choix de vie moins énergivore.

A notre échelle, c'est-à-dire celle de la commune, nous proposerons au conseil municipal plusieurs actions pour contenir le réchauffement climatique en dessous de 2°C :

- Généraliser la gratuité des transports en commun au niveau d’Angers Loire Métropole. En sollicitant les délégués de St-Barthélemy, dans cette instance, pour l’inscrire à l’ordre du jour.

- Accélérer la rénovation des « passoires thermiques » de certains bâtiments de la commune, en tenant compte de l’audit du conseiller en énergie mandaté par le SIEML (Syndicat Intercommunal d’Energies de Maine et Loire).

- Installer des panneaux solaires et photovoltaïques sur certains établissements communaux.

- Subventionner les projets d’économie d’énergie des habitants de notre ville pour l’amélioration de l’isolation thermique des logements.

- Rendre accessible, par un accord avec Angers, des vélos en libre-service sur Saint-Barthélemy ?

Dans cette volonté de création, inspirons nous de ce qui se fait à Ungersheim dans le Haut Rhin. Marie-Monique Robin en a fait le sujet de son film « Qu’est ce qu’on attend ? »  en 2016. https://www.mariemoniquerobin.com/questcequonattend.html.

« Il nous reste environ une quinzaine d’années pour agir » évoque le dernier rapport du GIEC (Groupe d’experts Intergouvernemental sur l’Evolution du Climat)

Jacques Godin, Christine Huu, Jacques Lemarquand