Expression des groupes

Textes de la rubrique « Expression libre » du dernier numéro de St-Barth info.

St-Barth avec vous

Associer les Bartholoméens dans les projets de notre ville est un engagement fort de l’équipe municipale. Vous participez aussi au développement du projet culturel.

A la médiathèque, les lecteurs partagent leurs coups de cœur, cela guide nos acquisitions. Le choix du spectateur vous permet de participer à la programmation de la saison du THV. La commission extra-municipale « fête communale » composée de membres des associations, de CPS, travaille tout au long de l’année au succès de Fêtons l’été à Pignerolle. Force de proposition, la commission fait grandir le projet encadré par les services de la ville mobilisés pour que cet événement soit mémorable, festif et convivial. Nous espérons que vous aurez profité de la manifestation le 9 juin dernier.

Ensemble encore, l’Artventure, projet artistique participatif porté par le SIAM aura été un vrai succès et aura rassemblé autour de la réalisation et la diffusion du ciné concert plus de 1000 personnes (issus des 4 communes du SIAM). Nous espérons que les Bartholoméens seront encore plus nombreux à participer à cette aventure humaine et créative lors de la prochaine édition.

Sans cesse en mouvement, le service culturel ne s’arrête jamais. Nous profitons de la trêve estivale pour rénover l’acoustique du THV qui date de sa construction en 1984, nous nous mettons aux normes d’accès Ad’AP, au THV, dans les locaux du SIAM, afin de vous accueillir, tous, plus confortablement.

Nous lançons aussi une étude d’opportunité sur la petite gare en entrée de ville. Nous pourrons ainsi mieux déterminer la vocation du lieu et prévoir son aménagement futur.

Ensemble, nous faisons grandir le projet de notre ville !

Très bel été à vous tous !

Isabelle Bailleul-Nithart, Adjointe au maire déléguée à la culture et au tourisme

 

St-Barthélemy Réussir Ensemble 2014

Un projet pharaonique pour laisser une empreinte ?

En ces temps d’austérité proclamée, la majorité bartholoméenne a décidé de lâcher les vannes ! Des projets sont possibles ! Tout au moins un, celui de la petite gare.

Sans en informer qui que ce soit, sans en discuter au sein des commissions concernées (sport, aménagement du territoire, tourisme), le projet de réhabilitation de la petite gare ressurgit. Heureusement que nous siégeons au sein d’ALM et que nous avons appris ainsi le dépôt d’une demande de subvention pour cette opération !

Quel projet ? Un centre touristique et sportif. Mais quel tourisme ? Quelles activités sportives ?

Quel coût ? Le projet est estimé à presque un million euros ! Va-t-il falloir emprunter ?

Quel impact environnemental ? Une telle estimation budgétaire permettrait la construction d'une extension contemporaine sur un terrain inscrit dans le domaine public, qu’il faudra donc déclasser. Cet environnement riche d’arbres cinquantenaires devra-t-il disparaître en entrée de ville ?

Et les Bartholoméens dans tout cela ? Est-ce un projet vital ? Quelle amélioration pour leur quotidien? Ont-ils voté pour un projet d’une telle envergure ? Les frais de fonctionnement et d'entretien ont-ils été évalués ? N’y a-t-il pas d’autres projets prioritaires ?

Une fois de plus la majorité nous prouve sa façon peu démocratique de prendre des décisions. Son acharnement à vouloir appliquer ses projets de campagne est en contradiction avec les possibilités et nécessités actuelles de notre commune. A moins que cela ne soit que le désir, à deux ans des futures échéances électorales, de laisser une trace…

Quant à nous, la réhabilitation de la salle de la Cressonnière nous semble prioritaire et plus utile aux Bartholoméens !

Isabelle RAIMBAULT, Nathalie HERSANT, Laurent DANIEL, Didier DOHIN, Bernard BLIN

St-Barth Dynamique

La promotion de mode de déplacement doux : le vélo                        

Lors du dernier conseil municipal de mai, les élu(e)s de la liste St Barth Dynamique ont voté favorablement à la proposition de la majorité de mettre en place une indemnité kilométrique vélo pour le personnel communal. C’est une décision qui va dans le bon sens.  Néanmoins nous déplorons que le maire n’ait pas associé l’ensemble des élu(e)s à ce dispositif.

Il ne faut pas s’arrêter à mi-chemin, une politique de déplacement doux doit se développer dans notre commune par des aménagements comme la création de nouvelles pistes cyclables sécurisées, l’installation d’arceaux pour garer les vélos en de nombreux points dans la ville, la limitation à 30 km/h des rues (Victor Hugo, Joliot Curie). Notre commune doit aussi proposer des campagnes de sensibilisation de communication afin de valoriser ces modes de déplacement dans la ville et ainsi participer à l’amélioration du cadre de vie.

L’ouverture prochaine de la voie verte est l’occasion de donner un nouveau dynamisme pour favoriser la pratique de mode de déplacement doux.

Face aux enjeux climatiques mondiaux, la question de la mobilité dans les villes doit se reposer. Limiter des déplacements motorisés tout en conservant un développement reste notre défi de demain.

Jacques GODIN, Christine HUU, Jacques Pierre dit LEMARQUAND