Expression des groupes

Textes de la rubrique « Expression libre » du dernier numéro de St-Barth info.

St-Barth avec vous

L’année 2018 sera une année charnière pour les collectivités territoriales, en effet, afin de réduire la dette nationale, l’Etat nous a transféré un certain nombre de tâches tout en réduisant ses  dotations. Nous nous posons de nombreuses questions quant au devenir de la taxe d’habitation qui est une ressource très importante pour la collectivité. Au niveau urbanisme, le déclassement de notre région pourrait signifier à court terme la fin de la loi Pinel et l’arrêt du prêt à taux zéro. Cela génèrerait bien entendu un frein sur les constructions à venir.
Mais 2018 apportera aussi de bonnes nouvelles sur notre commune, avec la concrétisation de projets importants. Je veux, bien entendu, évoquer la réalisation de la voie verte entre la petite gare et Angers, la mise en construction sur la Reux d’une résidence hôtelière, sans oublier le lancement de la résidence intergénérationnelle rue Coubertin. Les premiers aménagements du parc de l’Europe suite à la concertation avec les riverains devraient également voir le jour. En 2018 nous allons continuer notre effort pour mettre en accessibilité nos bâtiments et les rendre moins énergivores. Afin de sécuriser et améliorer les conditions de circulation, des aménagements de voirie seront mis en place avec l’impulsion de la commission extra-municipale déplacement.
Soyons optimistes, même si la conjoncture est un peu difficile nous avons beaucoup de beaux projets pour améliorer notre ville et rendre Saint-Barthélemy-d’Anjou encore plus agréable à vivre.
Toute l’équipe municipale vous souhaite d’excellentes fêtes de fin d’année. Et une bonne et heureuse année 2018.

Thierry Tastard, Adjoint au maire délégué à l’aménagement du territoire

St-Barthélemy Réussir Ensemble 2014

Du mouvement pour 2018 ?
Au niveau national, l’année 2017 a été marquée par de profonds changements : élections modifiant le paysage politique, libération de la parole des femmes, rayonnement international grâce à  l’attribution des JO 2024 à Paris. Au niveau communal, on a l’impression que notre commune s’endort. Un fait positif : le lancement du projet du parc de l’Europe : nous espérons que ce sera le début d’une vision urbanistique où les liaisons douces prennent place grâce à un maillage vert . Peu d’évènements marquants en 2017 mis à part les changements de directeurs de service, une dégradation du dialogue entre la municipalité et certaines associations. Pour preuve, la fête communale sans présence de l’association des commerçants, le désengagement municipal pour le téléthon, mais aussi des habitants mécontents faute d’être associés dans les prises de décisions. Merci aux associations qui continuent à se mobiliser pour organiser des évènements comme par exemple la coupe de  France féminine de Volley Ball ou la course cycliste « l’Automnale ».
Il faut du changement pour 2018 !
Une évolution dans la politique culturelle, plus accessible à tous. Des manifestations où les habitants sont conviés pour permettre la joie du vivre ensemble (ex le jour de l’inauguration de la voie  douce, des évènements lors des semaines dédiées à une cause). Nous souhaitons que notre commune ne s’endorme pas, qu’elle aille de l’avant en proposant des projets innovants, peu coûteux et pour tous. Mais nos principaux voeux pour l’année 2018, sont que vous soyez toutes et tous en bonne santé, heureux et entourés d’amour.
Alors très bonne année 2018 à tous.

Isabelle RAIMBAULT, Nathalie HERSANT, Laurent DANIEL, Didier DOHIN, Bernard BLIN

St-Barth Dynamique

La Démocratie Participative, ce n’est pas facile !
Concernant le Parc de l’Europe, l’état des lieux et le diagnostic s’est fait dans la concertation avec l’implication des Conseils Participatifs de Secteur qui représentaient des habitants. Des orientations et quelques solutions vont être proposées en ce début d’année 2018. Souhaitons que les Bartholoméens y soient associés avant que des décisions définitives ne soient prises. N’oublions pas le  Conseil Municipal des Enfants qui, dans ce cadre, peuvent être des ressources.
Les habitants s’impliquent aussi dans un ou des projets de jardins partagés comme cela se pratique déjà à Montreuil Juigné et à Avrillé. Un jardin partagé est un espace ouvert sur son quartier et cultivé collectivement par ses habitants. C’est un lieu de démocratie participative où l’action citoyenne est favorisée. Il est nécessaire de préciser que le jardin partagé n’est pas un jardin familial où des parcelles sont attribuées à des familles uniques. Il n’est pas non plus un jardin d’insertion sociale où seules les personnes identifiées par les services sociaux peuvent participer. Un groupe s’est constitué pour développer cette thématique ; ils sont en attente d’une validation des élus référents pour se réunir et commencer la démarche.
Entendons ces citoyens !
Nous vous présentons nos meilleurs voeux pour cette année 2018, qu’elle soit sous le signe de la solidarité, de la justice sociale. Nous pouvons, dès à présent, relever nos manches, la tâche qui nous attend est urgente.

Jacques GODIN, Christine HUU, Jacques Pierre dit LEMARQUAND