ARMISTICE : se souvenir, 100 ans après...

> Retour à la liste

Du 7 au 28 novembre, des expositions, des conférences et des films inviteront les Bartholoméens de tous les âges à entretenir le souvenir de la Grande Guerre et fêter le centenaire de l’Armistice.

1 conférence

LES AMÉRICAINS EN ANJOU DE 1917 À 1919
Soirée conférence avec photos par Jean-Paul Merceron, historien local

A travers sa conférence, Jean-Paul Merceron nous fait découvrir la présence oubliée de milliers de soldats américains qui ont vécu en Anjou de juillet 1917 à juillet 1919. Grâce à des témoignages, des anecdotes, des photos, il nous fait vivre  l’importance de la présence américaine en Anjou et du gigantisme de leur installation à la fin de la Grande Guerre.
L’armée américaine qui débarque à Saint-Nazaire le 26 juin 1917, installe dans le département des centres d‘instruction militaire en artillerie, un hôpital, des lignes télégraphiques, des kilomètres de voies ferrées. Une telle logistique bouleverse les habitudes des Angevins. Cette coexistence de 2 années connait des mois de liesse avant l’armistice mais sur le chemin du retour, cette présence américaine est moins acceptée... De la présence d’Harry Truman, futur président des Etats-Unis, à la visite du général en chef John Pershing, la conférence de Jean-Paul Merceron nous montre tout sur notre histoire commune jusqu’à ce jour en partie oubliée.

Mercredi 7 novembre à 20h30 au THV
Gratuit - Réservation à la billetterie du THV : billetterie@thv.fr ou au 02 41 96 14

2 films

AU REVOIR LÀ-HAUT
Comédie dramatique d’Albert Dupontel (2017)

au-revoir-la-haut

Novembre 1919. Deux rescapés des tranchées, l’un dessinateur de génie, l’autre modeste comptable, décident de monter une arnaque aux monuments aux morts. Dans la France des années folles, l’entreprise va se révéler aussi dangereuse que
spectaculaire.

Mercredi 7 novembre à 14h au THV
Public ado et adulte - Gratuit - Réservation à la billetterie du THV : billetterie@thv.fr ou au 02 41 96 14 90

UNE VIE DE FEMME PENDANT LA GRANDE GUERRE
Documentaire de Cédric Condom

une-vie-de-femme-pendant-la-grande-guerre

Tout semble avoir été dit sur la Grande Guerre. Pourtant, a-t-on déjà observé la guerre de 14-18 sous le prisme du regard féminin ? 90 ans après l’Armistice, il est temps de s’intéresser au rôle des femmes dans le 1er conflit mondial. Car avec la mobilisation, la France, désorganisée par le départ des hommes au front, va découvrir ses poinçonneuses du métro, ses factrices ou ses conductrices de tramways, et bien sûr ses fameuses «munitionnettes». Pour beaucoup de femmes, la guerre va amener des nouveautés essentielles : vivre seule, assumer des responsabilités familiales, etc.. Mais, il faut aussi rappeler les privations et les souffrances. S’imaginer, se répétant à l’infini, des adieux déchirants, la solitude, l’attente angoissée du courrier et le choc de la terrible nouvelle. Au sortir de la guerre, la France comptera 800 000 veuves...

Jeudi 8 novembre à 15h et 20h au Village Pierre Rabhi
Gratuit - Réservation auprès du Village Pierre Rabhi : 02 41 96 12 60

3 expositions

SUR TOUS LES FRONTS : Saint-Barthélemy pendant la Grande guerre

du 9 au 19 novembre à l’Hôtel de ville

Organisée par le comité d’histoire de Saint-Barthélemy-d’Anjou, l’association des Anciens combattants et l’association Femmes citoyennes
3 associations bartholoméennes se sont associées pour présenter cette exposition.
A travers des photos prêtées par les familles, l’exposition permettra de mettre un visage sur des Bartholoméens qui ont combattu pendant la Grande Guerre. Des correspondances, des journaux ainsi que des photographies d’époque de Saint-Barthélemy-d’Anjou complèteront ce voyage dans l’histoire bartholoméenne du début du XXe siècle.
 
Visite commentée de l’exposition par les associations organisatrices.

1914/1918 FEMMES EN GUERRE

femmes en guerre

du 7 au 28 novembre au Village Pierre Rabhi

Exposition de Sepia-Bodoni
Le 2 août la guerre est déclarée, en pleine moisson. Le 6 août 1914, le Président du Conseil René Viviani lance un appel martial aux femmes françaises, plus spécialement aux femmes et filles de paysans. Mais ce sont toutes les femmes qui devront relever le défi du remplacement des hommes. Paysannes, ouvrières à l’usine, infirmières… elles vont participer de manière décisive à l’effort de guerre. Ce sera aussi, le temps d’une guerre, un bouleversement social de grande ampleur et après le conflit, le retour à la normalisation sera brutal.

LA DER DES DERS : 1918

du 7 au 28 novembre à la médiathèque de la Ranloue
Exposition sonore de chants et documents audio d’époque accompagnés de propositions de lectures.

Des témoignages

Film réalisé par le Conseil Municipal des Enfants

Les enfants du Conseil Municipal des Enfants ont réalisé un film diffusé au Village Pierre Rabhi tous les jours jusqu’au 28 novembre, à 10h30 et à 16h30. Il s’agit d’une interview de Danièle Siette-Crespin et Nicole Gastineau, membres du Comité d'histoire de Saint-Barthélemy-d'Anjou, des Anciens combattants et Femmes citoyennes.

Interviews auprès des résidents de Bon Air

Des enfants de l’accueil de loisirs interrogent des résidents sur les souvenirs de la guerre dans les familles, la vie à Saint-Barthélemy-d’Anjou dans la première moitié du 20e siècle.